Accueil > ANTENNE CLINIQUE > IRONIK !, le bulletin Uforca

Recherche

Par activités


Dernières publications


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Juillet 2022

    Le bulletin Uforca numéro 51

    Pas de psychanalyse sans parole ni langage. Au même titre que l’inconscient et l’interprétation, la parole et le langage pourraient être aussi considérés comme des « mots de la tribu ». Mais au même titre que le statut de l’interprétation peut être repensé selon que celle-ci est ponctuation ou coupure, la parole peut être conçue selon son versant autistique, vecteur de satisfaction, d’apparole. Le langage, lui, bien loin d’être seulement le réceptacle et le tourniquet des significations, peut être lieu et occasion de résonances, mettant « en valeur la matière qui, dans le son, excède le sens »


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Mars 2022

    Le bulletin Uforca numéro 50
    Les deux versants de la dépathologisation

    Dans la famille de la « dépathologisation » je voudrais… le père… La revendication d’abraser toute dimension pathologique a bien des ancêtres, et non des moindres.
    S’il est de bon ton, aujourd’hui, d’extraire toute dimension pathologique pour prétendre à la normalité, la dépathologisation lacanienne est bien d’un autre type, puisqu’elle vise une conception non-pathologique du symptôme afin d’en extraire la différence absolue. D’un côté le tous-pareils, de l’autre la différence absolue.


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Décembre 2021

    Le bulletin Uforca numéro 49

    Nostalgie dialectique
    Vème siècle avant J.-C. : Socrate vise, par ses questions, ce qui est insu de ses interlocuteurs. Il draine avec lui ses acolytes sur l’agora, tous fascinés par l’aiguillon de son désir, qui s’appelle vérité. Socrate cherche à la débusquer. Que la lumière soit faite sur ce qui demeure tapi.


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Juillet 2021

    Le bulletin Uforca numéro 48

    LE RIRE d’EOLE T’y crois ?! Ça commence dans la cour d’école et ça continue dans les cafés et les couloirs… Un incroyable événement vient provoquer l’étonnement de celui qui en fut le témoin puis le rapporteur à celui qui voudra bien l’écouter. « T’y crois ?! » L’adresse première, interrogative, peut parfois s’accompagner de la forme inversée : « J’y crois pas… » En même temps que l’expression est devenue familière, l’étonnement s’est amoindri, la question est devenue factice, l’appel à sa propre croyance ou (...)


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Juin 2021

    Le bulletin Uforca numéro 47
    Quand la parole (ne) circule (pas) dans les institutions


    Ce samedi 5 juin aura lieu le colloque UFORCA La psychanalyse indispensable en institution.
    Durant cette journée se présentent et se discutent des situations cliniques où se déploie − librement ou par contorsions − la parole dans les établissements de soins.


Autres publications