Accueil > ANTENNE CLINIQUE > IRONIK !, le bulletin Uforca

Recherche

Par activités


Dernières publications


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – novembre 2018

    Le bulletin Uforca numéro 32

    Mondes virtuels

    Il y a quelques jours, l’actualité a fourni l’occasion d’une curieuse mise en abîme de la réalité et de la fiction. Alors que les « gilets jaunes » manifestaient un peu partout en France, avec les conséquences bien réelles que l’on sait, des événements parallèles se produisaient sur une autre scène, celle de GTA (Grand Theft Auto), et plus précisément de sa version Online, mode de jeu très ouvert où, dans une ville fictive, les joueurs peuvent choisir des missions diverses (vol de voiture, courses poursuites, tir en vue, etc.).


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – avril 2018

    Le bulletin Uforca numéro 30

    Dans ce numéro d’Ironik !, vous aurez le plaisir de lire l’introduction au thème du prochain colloque Uforca, « Moments traumatiques ». Gil Caroz y déplie comment la psychanalyse, avec Freud et Lacan, a fait passer le trauma du registre de la contingence à celui de la nécessité.


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – mars 2018

    Le bulletin Uforca numéro 29

    L’idée qu’il y aurait une marche du monde, que celui-ci, par certains côtés du moins, pourrait tourner rond, n’a jamais semblé aussi loin. Au milieu des années 70, Lacan pointait ces « choses qui font que le monde est immonde », et qui le révèlent bien souvent comme étant un monde d’angoisse.


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! - Février 2018

    Le bulletin Uforca SPÉCIAL #1

    Vers la première journée du CERA,

    Autisme et parentalité


    Autisme et parentalité, tel est le thème de la première journée d’étude du tout nouveau Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Autisme qui se tiendra à Paris le 10 mars.


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – janvier 2018

    Le bulletin Uforca numéro 28

    Dans une tribune récemment publiée sur Le Monde, le politologue Olivier Roy dépliait quelques réflexions à propos des prolongements de l’affaire Weinstein, affirmant que « l’apologie philosophique, voire idéologique, de la nature comme désir, c’est-à-dire en fait comme liberté de la pulsion débarrassée du poids de la culture, produit aujourd’hui son contraire : le triomphe de la normativité. »


Autres publications