Accueil > ANTENNE CLINIQUE > IRONIK !, le bulletin Uforca

Recherche

Par activités


Dernières publications


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Décembre 2020

    Le bulletin Uforca numéro 44

    Teintes et tonalités


    L’orientation de Jacques Lacan et de Jacques-Alain Miller, nous intime à nous enseigner de la psychose, non parce qu’elle serait dans un ailleurs, derrière une « muraille propice à s’y tenir à l’abri », mais bien plutôt parce que « Le psychotique franc comme le normal sont des variations du parlêtre. » C’est bien parce que l’Autre n’existe pas et le rapport sexuel non plus, que nous sommes tous égaux face à la jouissance. Quel mode, alors, va rythmer la jouissance chez chacun ? Quelles solutions, alors, vont pouvoir s’inventer ? Quelle agrafe ? Quel point de capiton ?


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Novembre 2020

    Le bulletin Uforca numéro 43

    La jouissance : horizons et tourbillons

    Il y a la jouissance dont on connaît la trajectoire, ou celle qui n’a ni début ni fin, ni avant ni après ; la jouissance qui s’accroche à l’homme ou celle qui est sans attache ; celle qui se dit, celle qui se tait, celle qui a un lieu, celle qui s’engendre sans cesse. Celle qui s’éprouve dans l’isolement et le silence, celle qui bruisse. Celle qui est drainée par le phallus et celle qui n’y est pas toute.
    Plus ou moins étrange, toujours étrangère.
    En ligne continue, en droite brisée ou bien en tourbillons incessants.


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Septembre 2020

    Le bulletin Uforca numéro 42

    LE RIRE d’EOLE Il était une fois Désuètes les fictions ? L’époque est-elle exclusivement celle du clash1, des tweets cinglants, des buzz invérifiables, des coups de théâtre vite faits vite oubliés ?
    Faut-il parler d’îlots de résistance face au mouvement planétaire qui se nourrit de l’instantané, de la surprise, selon une logique de la rupture2 chère à Donald Trump ?
    D’après l’analyse de Christian Salmon, qui évoque une crise de la narration, les discours du président des États-Unis « n’ont ni début ni fin, (...)


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Juin 2020

    Le bulletin Uforca numéro 41

    LE RIRE d’EOLE Mon réveil bien-aimé Au mois d’avril, une chercheuse du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon a lancé une enquête sur le sommeil et le rêve en temps de confinement. Le but de cette étude était d’en savoir un peu plus sur l’impact de la pandémie et le confinement sur le sommeil et le rêve1. La courte interview ne relate pas la nature des données recensées. Le seul intérêt réside dans cette petite phrase : « On a eu énormément de réponses, 6.500 dont 3.900 complètes2 », qui comprend à (...)


  • Université Populaire Jacques-Lacan

    IRONIK ! – Mai 2020

    Le bulletin Uforca numéro 40

    LE RIRE d’EOLE Promesse à dire Il y eut le moment de la sidération et de la stupeur. L’espace et le temps en prirent un coup. Accélération et agitation pour, parfois, faire voler en éclats la torpeur, ou alors engourdissement de la pensée, bouche close et yeux fermés. Deux façons de se tenir à l’abri de l’irruption du réel. Car ce qui a fait événement frappe ou alors encercle, entoure, peut troubler les repères et forcer à s’accrocher mordicus à ceux qui restent. « Sidération ». Le mot provient du latin (...)


Autres publications