Accueil > ACF-NORMANDIE > Séminaires et enseignements > ACF 2013-14 : les archives

Recherche

Par activités


Dernières publications


  • Séminaire ACF-Normandie – Le Havre

    Séminaire de l’Estudé

    Le lundi 23 juin 2014

    Le séminaire de l’Estudé est consacré à la lecture du cours de Jacques-Alain Miller « Choses de finesse en psychanalyse »


  • Projection-débat du film d’Ivàn Ruiz

    D’autres voix - Un autre regard sur l’autisme

    Mardi 6 mai - Fécamp

    L’Association Cause Freudienne en Normandie organise une projection et un débat le mardi 6 mai à 19h à Fécamp, avec la participation de Mariana Alba de Luna, psychanalyste, responsable de La main à l’oreille, association de parents et amis de personnes autistes.


  • Projection-débat du film de Mariana Otero

    A ciel ouvert

    Jeudi 3 avril - Le Havre

    « J’ai fait là une rencontre avec une autre manière de voir le monde, une pensée et une institution originale : une pensée qui se remet sans cesse en question, réinterrogée par ce qui arrive dans le réel, et une institution qui s’est inventée, construite pour pouvoir accueillir l’invention de chacun des enfants qu’elle reçoit. » Mariana Otero


  • Séminaire ACF-Normandie – Verneuil-sur-Avre

    Atelier « Adolescence » - Lectures et échanges autour du travail avec les adolescents

    Les lundis 31 mars, 19 mai 2014

    Des rencontres, la naissance du club « Oz’é Dire »... et un projet...


  • ACF 2013-14 — Conférences de l’Eure

    Conférence-débat avec Marie-Hélène Blancard : « Le désir de nommer et l’acte analytique »

    Conférence-débat — Jeu. 13 mars — Evreux

    Nous débattrons avec Marie-Hélène Blancard, psychanalyste à Paris, membre de l’École de la cause freudienne (ECF) et de l’Association mondiale de psychanalyse (AMP), Analyste de l’École (AE).
    Marie-Hélène Blancard interviendra sous le titre Le désir de nommer et l’acte analytique et en développe l’argument :
    « Voulue par Lacan, la passe est là pour donner le désir de faire son analyse jusqu’au bout. Trente ans après sa mort, ce désir reste vivant. La passe, pour chacun, doit s’approcher du point de solitude (...)


Autres publications