Séminaire ACF 2013-14 – Le Havre

Psychanalyse et social – Qu’en est-il du père aujourd’hui ?

Les mardis 21 janv., 18 fév., 18 mars et 13 mai 2014

Mardi 3 décembre 2013, par BB // ACF 2013-14 : les archives


Nous avons la très grande tristesse de vous faire part du décès brutal de Mourad Mansouri, membre de l’ACF-Normandie. Son séminaire est interrompu et la séance de travail du 13 mai annulée.
On peut contacter Zoé Verhamme qui s’efforcera de répondre aux questions que vous vous posez : 06 84 34 02 26

Il est assez fréquent d’entendre dire, ici et là, que notre société se trouve confrontée à une crise de l’autorité qui aurait pour cause l’affaiblissement de la figure du père.

C’est ce que nous pouvons constater par exemple au sein des institutions sociales et médico-sociales chez les professionnels qui interviennent auprès des enfants et des familles. Ceux-ci font valoir au sein de leur pratique leur difficulté, leur embarras face à la question du père.
Jugé bon ou mauvais, insuffisant ou irresponsable, ce qui est mis en avant le plus souvent, c’est que le père ne soutient plus la fonction paternelle.

Jacques Lacan pouvait dire : « Nous ne sommes pas de ceux qui s’affligent d’un prétendu relâchement du lien familial ». Néanmoins, il ajoutait : « Un grand nombre d’effets psychologiques nous semblent relever d’un déclin social de l’imago paternelle. Déclin conditionné par le retour sur l’individu d’effets extrêmes du progrès social…1 »
Nous savons que Freud faisait reposer beaucoup de choses sur la fonction du père. Un père qui régulait l’accès à la jouissance. Aujourd’hui, face au manque de garantie dans l’Autre, ce point se retrouve mis en question au sein même de la famille, dans le circuit de la relation des enfants aux parents.

En quoi la psychanalyse d’orientation lacanienne peut-elle venir éclairer cette question ? A partir de l’enseignement de Jacques Lacan, nous disposons d’un certain nombre d’outils conceptuels nous permettant de nous repérer : l’Oedipe revisité, la métaphore paternelle, le Nom-du-Père.

Ce séminaire aura pour but de développer ces différents points et d’interroger la clinique dans laquelle peut être repérable la question du père à partir du symptôme du sujet.

Note :
1 Jacques Lacan, « Les complexes familiaux dans la formation de l’individu », Autres écrits, Seuil, Paris, 2001, p. 60.

- Le mardi 21 janvier, Mourad Mansouri est intervenu sous le titre Le père en question(s)
- Le mardi 18 février, c’est Jean-Michel Corlu qui présentera un exposé qui aura pour titre Faire le père.

Ce séminaire est organisé par Mourad Mansouri, membre de l’ACF-Normandie.

Ouvert à tous, il aura lieu à 21 h les mardis 21 janvier, 18 février, 18 mars et  13 mai ANNULÉ 2014.

à l’UCID, Hôpital Pierre-Janet, 47 rue de Tourneville, Le Havre (76).

Consulter le plan d’accès.

Renseignements :
Mourad Mansouri : 06 20 78 01 48

Télécharger l’affiche :

Revenir à Séminaires et enseignements » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».