Séminaire ACF 2013-14 – Rouen

Psychanalyse et Institutions

Jeudi 9 janvier, mercredi 19 mars et jeudi 5 juin

Lundi 2 décembre 2013, par BB // ACF 2013-14 : les archives


Lieu de passage

Le séminaire Psychanalyse et Institutions reprendra le fil de ses réflexions dès le mois de Janvier. Trois soirées sont prévues en 2014.

Des collègues œuvrant en Institutions viendront dire, écrire la façon dont ils s’y prennent avec des sujets aux prises avec un réel insupportable.
Ils témoigneront de la façon dont ils sont eux-mêmes « percutés » par ce réel ; comment les points de butées, les impasses poussent à l’invention, pas sans l’enseignement de Freud et de Lacan.
Solitude radicale de chacun qui cependant n’empêche pas la mise en place d’une pratique à plusieurs ou de ce qui s’en approche.

Les praticiens orientés par la psychanalyse vont et viennent dans ce séminaire, très souvent accompagnés des partenaires de travail : psychomotricien, orthophoniste, directeur d’institution, lingère, éducateur…
Viennent donc tous ceux pour lesquels l’ACF constitue un lieu d’adresse possible.

Mais jouons aussi de cette équivoque : ils sont aussi les « pas-sage comme une image » qui n’obtempèrent pas sans mot dire au discours du maître.
Pas de discours « contre » à tout prix, car c’est simplement en parlant avec rigueur, finesse et respect des sujets qu’ils rencontrent, qu’ils nous font entendre ce que « désir décidé » veut dire.

Trois soirées sont programmées aux dates suivantes :


- Jeudi 9 janvier 2014 – Accompagner la personne polyhandicapée : de l’ « uniformalisation » des cas et des pratiques… à une pratique du un par un
Les atteintes somatiques sont telles chez la personne polyhandicapée que ses gestes ou ses émissions sonores sont parfois trop hâtivement mis sur le compte d’un organe défaillant ou d’un groupe neuronal dysfonctionnel. Une autre posture consiste à faire de ces gestes et de ces sons les manifestations d’un sujet au travail pour régler son rapport avec un monde particulier. Ce que nous enseignent d’essentiel ces personnes lourdement handicapées c’est que le corps, chacun en use d’une façon particulière. Dans le polyhandicap, l’attention portée à ces différentes modalités d’usage du corps conduit à voir se dessiner les contours d’un sujet.

Avec plusieurs professionnels de la Maison d’Accueil Spécialisée Home Nathalie :
Cendra Louvard : Animatrice-coordinatrice
Valérie Bonte : Psychomotricienne
Aurélie Monnier et/ou Martine Ratel : Aide-Médico-Psychologique
David Coto : Psychologue


- Mercredi 19 mars 2014 – Présentation du RAEP (Relais d’Aide et d’Écoute Psychologique), par Christelle Pollefoort et Muriel Quenot.
Le Relais d’Aide et d’Ecoute Psychologique est un dispositif au sein duquel nous accueillons des personnes en situation de précarité, en difficulté d’insertion, et présentant des signes d’une souffrance psychique importante. Cette souffrance est dite « psychosociale », en tant qu’elle apparaît et est repérée sur la scène sociale. Elle peut découler de la situation de grande précarité et/ou y participer, entravant la personne dans son projet de vie sociale, familiale, professionnelle.
La question est donc de maintenir une articulation entre la demande de l’Autre social (assistants sociaux et référents insertion sont nos principaux prescripteurs) : demande d’aide à la réinsertion socio-professionnelle de la personne, avec une rapidité dans la « levée des freins à la réinsertion » de celle-ci ; et notre pratique clinique, orientée par la psychanalyse, auprès de la personne qui nous est adressée. A Inser Santé, c’est au fil des années, avec patience et détermination, que la richesse de l’apport de l’approche psychanalytique pour notre clinique a pu être entendue. C’est par petites touches que nous tentons, au quotidien, de faire entendre le discours analytique. Nous travaillons à promouvoir l’importance du travail de l’accueil et de l’écoute du Sujet dans sa singularité, avec sa propre temporalité psychique.


- Jeudi 5 juin 2014 – Mener une action lacanienne1 auprès d’un sujet délirant dans le cadre de VAD2
par Isabelle Izard-Blanchard.
Est-ce que l’existence existe ?
Telle est la question fondamentale de Monsieur B.
Quelle place peut prendre le clinicien au domicile d’un sujet psychotique dont le monde et la pensée sont en permanence habités par la persécution ?
Comment se situer face aux attaques qu’il subit, attaques émanant d’un monde parallèle peuplé d’invisibles qui veulent sa perte et dont cependant il a besoin pour continuer à vivre ?
La passion des mathématiques et la passion de la physique ont permis à Monsieur B. de tenir pendant de nombreuses années, mais aussi la place occupée par son épouse, « autre suppléance ».
Aujourd’hui, comment l’institution peut- elle remplir ce rôle pour ce sujet contraint de nous recevoir à domicile sous injonction de l’état ?
Le clinicien discret, va devoir trouver une place, en retrait.
Scribe de l’histoire de ce sujet-là.

Notes :
1 Énoncé de Nathalie Lecœur lors de son intervention prononcée au congrès PIPOL à Bruxelles en juillet 2013.
2 Visite à domicile.

Ce séminaire est proposé par plusieurs membres de l’ACF-Normandie sous la responsabilité de Marie Izard Delahaye.
Il aura lieu Jeudi 9 janvier, mercredi 19 mars et jeudi 5 juin 2014 de 21 h à 23 h.

Théâtre de l’Écho du Robec, 4 impasse Marais de Carville, à Darnétal (76).

Ouvert à tous.
5 euros par séance, ou 20 euros pour l’ensemble des séminaires de l’ACF de l’année 2013-14.

Renseignements :
Marie Izard-Delahaye : 06 83 30 57 04

ou par mail :

Accès :

Le Théâtre de l’Echo du Robec se situe à l’est de Rouen, non loin de l’Ecole d’architecture, et presque au pied de l’église et de la tour de Carville.
En voiture : accès direct par la rocade Est de Rouen, ou par la route de Darnétal puis rue Lucien Fromage.
On peut se garer dans la même rue que le théâtre : le laisser sur votre droite et filer à gauche : il y a un petit parking à une centaine de mètres.
En TEOR : ligne 3 arrêt « Barrière Darnétal » ; emprunter la rue Fromage jusqu’à l’impasse des marais de Carville située à votre droite.

Télécharger le plan :

Revenir à L’ACF-Normandie » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».