Séminaire ACF-Normandie – Verneuil-sur-Avre

Atelier « Adolescence » - Lectures et échanges autour du travail avec les adolescents

Les lundis 31 mars, 19 mai 2014

Jeudi 20 mars 2014, par MB // ACF 2013-14 : les archives


Une rencontre aux conséquences imprévues, en 2013, entre la CPE (Conseillère Principale d’Education) du collège de Verneuil-sur-Avre, Léna Cariou, et une psychologue du CMP, Laurence Morel, a suscité le désir de travailler ensemble autour des problématiques liées à l’adolescence, ouvrant le champ pour une réflexion à plusieurs1. Ici et là, dans ces deux structures, la rencontre avec les adolescents, avec les élèves, pose question : Que veulent-ils ? Comment les accueillir et les accompagner ? Comment répondre à leur malaise ?...
En réponse à une demande du collège, la psychologue fait une offre : venir au sein de l’établissement, discuter avec les adolescents qui le souhaitent. Quelques élèves se pressent sur ce temps du midi pour se laisser aller à dire… à oser dire ! L’expérience leur plaît, pas question d’arrêter. La CPE propose un nom qui résonne pour ce club : « Oz’é Dire ».
Par ailleurs, à l’occasion d’une demande de formation émanant de professionnels du champ de l’Education Nationale et des secteurs socio-éducatifs de la région, plusieurs professionnels du CMP étaient sortis de leurs murs là encore. Tenter de parler de l’adolescence et de ses impasses, proposer de partager les expériences de chacun donnèrent à quelques uns l’envie d’échanger et de tisser un réseau. La publication du séminaire VI, fut l’occasion d’une conversation, mobilisant des intervenants du champ freudien avec la venue notamment d’Ariane Chottin (directrice de l’association parADOxe à Paris) et Olivia Bellanco, psychologue.
Un troisième temps précipite les choses et incite à inventer : une nouvelle demande émerge pour une intervention plus spécifique dans une classe du collège, auprès d’un groupe d’élèves « indisciplinés », rétifs à toute autorité. Des filles en l’occurrence. Laurence Morel accepte de venir, avec sa stagiaire psychologue, Laurie-Anne Marty, prenant appui sur le CIEN (Centre Interdisciplinaire sur l’Enfant) en Normandie et avec le soutien dans ce réseau de Philippe Lemercier. Cette expérience se met en place au cœur du collège et se noue autour du questionnement de quelques enseignants et des responsables de l’établissement.

Articulé à ces différentes rencontres, nous projetons alors avec Marie-Claude Sureau, déléguée régionale de l’ACF-Normandie, d’inviter Philippe Lacadée au printemps 2014. La date retenue est le mercredi 11 juin. Le collège de Verneuil-sur-Avre, tout fraichement rénové, nous accueillera pour cette conférence (« D’où vient la malaise adolescent ? »). Ce projet suscite de l’enthousiasme.

Afin de préparer sa venue, et dans une suite logique à ces rencontres, un groupe de travail se forme, mû par l’envie d’échanger, de partager les questions, d’évoquer les impasses, mais aussi les trouvailles. L’idée est de lire ensemble le livre de Philippe Lacadée, La vraie vie à l’école ; la psychanalyse à la rencontre des élèves et des professeurs4, dans son articulation à son précédent livre : Vie éprise de parole, fragments de vie et actes de parole5, d’en discuter, et d’aborder les questions que soulève la rencontre avec les adolescents dans nos structures respectives : l’école, les lieux de soin. Que veut aujourd’hui un élève ? Que peut pour lui un professeur ? La psychanalyse peut-elle éclairer certaines impasses, et soutenir les uns et les autres dans cette rencontre à chaque fois unique ? Comment « dire à la fois oui et non6 » à cette langue de l’adolescent, et « prendre appui de ce qui fait symptôme7 » ? Ces temps d’échanges conviviaux ont des effets, et soutiennent le désir de chacun dans ses rencontres singulières avec les adolescents, en allégeant un peu la solitude que des professeurs nous disent éprouver devant le désarroi de certains de leurs élèves.

Notes :
1 Avec l’appui de Catherine Grosbois (psychiatre), Ludivine Le Nôtre (psychologue), Claire Dufaure (orthophoniste).
2 Jacques LACAN, Le Séminaire, livre VI, Le désir et son interprétation (1958-59), Éditions de La Martinière, Le Champ Freudien (juin 2013).
3 Ibid, 4e de couverture.
4 Philippe LACADEE, La vraie vie à l’école, Le psychanalyste à la rencontre des professeurs et de l’école, Editions Michèle, Collection Je est un autre (mars 2013).
5 Philippe LACADEE, Vie éprise de parole ; fragments de vie et actes de parole, Editions Michèle, Collection Je est un autre (octobre 2012).
6 La vraie vie à l’école, Le psychanalyste à la rencontre des professeurs et de l’école, page 37.
7 Ibid, page 40.

- Lundi 31 Mars 2014 : travail autour du chapitre « De la pulsion de mort » dans La vraie vie à l’école, la psychanalyse à la rencontre des élèves et des professeurs et présentation de Vie éprise de parole, fragments de vie et actes de parole

- Lundi 19 Mai 2014 : dernière rencontre de l’année avant la conférence de Philippe Lacadée. Échanges et discussion autour de cas concrets et des chapitres de Vie éprise de parole, fragments de vie et actes de parole consacrés à l’injure, comme « pic de l’acte de parole »

Cet atelier aura lieu les lundi 31 mars et 19 mai 2014 à 17h15
au CMP, avenue André Chasles, 27130 Verneuil-sur-Avre
Consulter le plan d’accès

Renseignements :
Laurence Morel 06 76 48 59 41

Revenir à L’ACF-Normandie » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».