En Belgique...

Appel aux amis de la liberté : Pour la liberté de parole et la diversité de son écoute

Signez la pétition

Mercredi 15 juin 2016, par BB // Lire, écouter, voir d’hier


Appel aux amis de la liberté
Pour la liberté de parole et la diversité de son écoute

JE SIGNE LA PÉTITION


Un nouveau projet de loi sur les professions de soins de santé mentale a été élaboré récemment par le cabinet de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Mme Maggie De Block (Belgique, ndlr). Ce projet de loi est non seulement une attaque contre la psychothérapie en tant que pratique de parole, mais aussi contre le champ de la culture dans son ensemble. Il concerne toute personne soucieuse de la liberté d’expression, des choix de vie et de la démocratie.

Ce projet a été élaboré en secret, sans concertation réelle avec les forces vives du terrain, laissant très peu de temps pour être étudié et y réagir. Il menace de détricoter une loi déjà existante, votée en 2014, qui a su, elle, prendre en considération la complexité du champ psy. Se voulant « simplifié », ce nouveau projet écrase les nuances du terrain. Il a l’intention d’uniformiser toutes les pratiques « psy » en faisant la promotion exclusive des thérapies protocolaires qui visent à un dressage de l’homme. Il répond à une idéologie scientiste et une adoration du chiffre, au mépris de la parole du sujet.

Par la présente, nous, signataires de cette pétition, exprimons notre opposition ferme au projet de loi actuel et souhaitons que la loi votée en 2014 reste en vigueur :
- Afin que chaque citoyen cherchant à soulager son mal de vivre ait la possibilité de s’adresser au praticien de son choix, quelle que soit son obédience.
- Afin d’affirmer que l’humain ne se réduit pas à ses neurones, à son organisme et à ses comportements. L’humain est avant tout un être de langage et de parole !
- Afin de protéger la singularité de chacun et contrer la volonté de mettre le sujet au pas d’une norme statistique.
- Afin que la loi qui réglemente les professions « psy » soit le résultat d’une authentique concertation avec les acteurs de terrain et n’émane pas d’un mot d’ordre autoritaire.

Associations signataires :

Association Psychanalytique de la Cause Freudienne (APCF)
Assocation de la Cause Freudienne en Belgique (ACF-Belgique)
Section Clinique de Bruxelles
Kring voor Psychoanalyse
Programma Psychoanalytische Kliniek – Gent (PPaK-Gent)
Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement – Bruxelles (CPCT-Bruxelles)
Centre Psychanalytique de Consultations et de Traitement – Mons (CPCT-Mons)

JE SIGNE LA PÉTITION

Revenir à l’Accueil du site ».
Accéder directement à l’Agenda ».