Conférence de Bernard Porcheret

Une urgence subjective

Vendredi 18 mars 2016 – CHS du Rouvray (76)

Lundi 29 février 2016, par BB // Session 2015-16


L’Antenne clinique de Rouen et l’ACF-Normandie ont le plaisir de recevoir Bernard Porcheret, membre de l’ECF et coordinateur de la Section clinique de Nantes, qui donnera une conférence intitulée :

Une urgence subjective

Une urgence subjective peut conduire vers un analyste. L’urgence c’est la modalité temporelle qui répond à un traumatisme. Lacan écrit troumatisme l’irruption de ce qui fait trou dans la représentation, et qui est expérience énigmatique de jouissance. Il y a alors requête d’un dépassement par la parole, la demande d’un « sors-moi de ce trou ». Une analyse pourra s’ensuivre.

Inconscient réel et troumatisme sont équivalents. En effet, avant d’être transférentiel, dans l’artifice analytique qui est une pratique en couple, l’inconscient est réel, et il peut se manifester en dehors de tout sens, de toute interprétation possible. Il ne dit rien à personne.

L’angoisse est le signal de ce réel. Dans la clinique, elle est recouverte par des masques, ou des transformations : inhibition, symptômes, mais aussi acte : acting-out ou passage à l’acte. Mais elle peut aussi se présenter sous sa forme pure, insensée. Qu’elle se présente comme une crise ou qu’elle s’installe insidieuse, elle reste certaine, elle laisse le sujet sans voix et lui fait signe.
L’angoisse est signe d’un réel propre à chacun, et nous la retrouvons à divers moments d’un parcours analytique. Que devient-elle chez un sujet qui a mené son analyse jusqu’à sa conclusion ?

Vendredi 18 mars 2016 à 18 h 30

Amphithéatre de l’IFSI
Centre hospitalier du Rouvray, 4 rue Paul Eluard à Sotteville-lès-Rouen (76). Consulter le plan d’accès.

Entrée libre

Renseignements : 02 35 89 77 23

Télécharger l’affiche :

Revenir à la Session 2015-16 » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».