Antenne clinique – Session 2015-16

L’entretien clinique

Mardi 25 août 2015, par MB // Session 2015-16


Il est proposé à un patient hospitalisé (dont l’accord est obligatoire) de s’entretenir avec un(e) psychanalyste devant un auditoire qui, silencieux, écoutera et essayera d’entendre. Il s’agit de passer de la clinique du regard (présentation de malade) à une clinique de l’écoute (entretien).

Le psychanalyste suppose un savoir au patient, d’où la soumission avertie aux positions subjectives, savoir su énoncé par le sujet ou savoir insu qu’il laisse entendre. Le but est d’explorer la relation du sujet au signifiant et à la jouissance.

Cette pratique de l’entretien s’écarte du mirage de la compréhension et subvertit le savoir de la médecine et de la psychiatrie.

Lacan s’est entretenu avec des patients à Sainte-Anne quarante ans durant et ses élèves continuent l’exercice car il constitue un irremplaçable moyen de transmission.

Mais transmission et recherche ne négligeront pas le soin. Des éclairages nouveaux pourront être apportés sur certaines butées que rencontre la prise en charge et de nouvelles modalités thérapeutiques pourront peut-être se faire jour. C’est une rencontre qui se tient avec l’éthique : respect de la personne, respect de la singularité du cas, tact, pondération et mesure viennent ici confirmer le souci de l’éthique du « bien dire ».

Cette rencontre soulève aussi le délicat problème de son devenir. Il convient donc d’en faire un moment d’exception pour le patient. Au psychanalyste de faire en sorte que le réel qui concerne le sujet soit mobilisé afin d’en faire une rencontre qui vaille pour que le lien à la psychanalyse ne soit pas sans lendemain pour le patient.

Cette rencontre sera pour nous, après l’entretien avec le patient, le motif d’un débat qui se poursuivra lors d’une reprise de celle-ci. En effet, des participants sont invités à prendre des notes de l’entretien, à les mettre en forme, à partir des questions que l’entretien clinique a posées et de celles qui sont survenues à la suite de la discussion qui en a suivi, afin qu’une élaboration puisse s’en suivre qui permettra de poursuivre le débat. Nous adressons notre gratitude aux participants qui transcrivent et élaborent ce travail.

Nous remercions également les docteurs P. Legrand et J.-M. Membrey pour l’amitié et la confiance qu’ils nous témoignent et leur choix pertinent des patients proposés pour l’entretien clinique en collaboration avec les psychologues.

La répartition des groupes est faite par les organisateurs :
- groupe E1 : pavillon Verlaine (1er ét.) : médecin-chef Dr. J.-M. Membrey
- groupe E2 : pavillon Lacan (2e ét.) : médecin-chef Dr. Y. Protais
- groupe E3 : Clinique Frantz Fanon (2e ét.) : médecin-chef Dr. P. Legrand

Revenir à la Session 2015-16 » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».