Accueil > ACF-NORMANDIE > Concernés par la violence

Recherche

Par activités


Publié le mercredi 3 juillet 2024

Colloque de l’ACF en Normandie

Concernés par la violence

Vendredi 11 octobre – Journée – Evreux

en attendant l’affiche du colloque, l’illustration est celle du livre Enfants violents reprenant les travaux de la 5e Journée de l’Institut de l’Enfant









L’Association Cause freudienne en Normandie, en partenariat avec le groupe CEREDA « Gribouille » en formation dans l’Eure, vous invite à un colloque :

CONCERNÉS PAR LA VIOLENCE




Dans les institutions, qu’elles soient scolaires, éducatives et même thérapeutiques, des professionnels rencontrent de plus en plus d’enfants et adolescents dits « ingérables ». Face à cette violence à laquelle aucun protocole ne vient répondre, chacun se trouve confronté à son impuissance.

Il nous revient de nous interroger ensemble sur ce qu’est la violence de ces enfants et adolescents : veut-elle dire quelque chose ? Y a-t-il quelque chose à y entendre ? A quoi répond-elle, et comment y répondre alors ?

Concernés par les jeunes que nous recevons ou que nous accueillons – comme le titre de cette journée nous y invite – nous pourrons alors tenter de repérer la position qu’ils prennent face à ce qu’ils éprouvent, tenter de disjoindre l’enfant de la « chose violente1 » qui envahit son corps. Tenter encore de cerner l’accueil qu’il a rencontré chez les « grandes personnes » et répondre à l’enfant qui s’éjecte – ceci à l’occasion, par des paroles violentes - en lui faisant une place tout en soutenant une certaine limite. Il s’agira encore de nous appuyer sur un travail à plusieurs pour nous autoriser, chacun, un petit pas de côté ; nous permettre de nous décaler de ce qui surgit, de ce qui fait effraction : ainsi, compter sur la parole comme levier pour la favoriser chez l’enfant. Peut-être alors aurons-nous chance de mobiliser l’enfant : qu’il se sente à son tour suffisamment concerné pour qu’il puisse se faire responsable de nouvelles solutions non sans la présence de quelques partenaires.

Voilà quelques pistes pour annoncer ce colloque au cours duquel nos invités vont intervenir. L’orientation psychanalytique qui leur sert de boussole nous permettra de trouver des appuis et des repères pour nos questionnements.

Corinne Rezki est médecin psychiatre et psychanalyste membre de l’École de la cause freudienne, responsable de l’IHSEA (Institut hospitalier Soins-Études pour les adolescents) à Aubervilliers. Elle nous parlera à partir de son expérience dans cette unité de soins-études avec des adolescents en rupture, parfois violents ; elle conversera avec nous. Nous écouterons aussi Solenne Albert, Anne Colombel, Nathalie Georges – toutes trois psychanalystes, membres de l’ECF et de l’association des « psychologues freudiens », intervenir à partir de leur livre Psychologues sur le qui-vive2. Enfin Marie Izard Delahaye, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’ACF en Normandie, évoquera son expérience en tant que psychologue à l’éducation nationale et nous fera part de ses recherches sur le harcèlement. Quelques autres ponctuations scanderont encore cette journée d’étude.

Une large place sera faite aux échanges, chacun pourra y intervenir pour poser des questions à partir de sa pratique et de ses rencontres avec l’enfant et ainsi enrichir cette journée d’étude et de réflexion.

Notes :
1 Nous nous référons à l’un des titres de chapitres de : Enfants violents in Leduc C. & Roy D. (s/dir.), Paris, Navarin, 2019, p.81
2 Cf. Albert S., Colombel-Plouzennec A., Georges-Lambrichs N., Psychologues sur le qui-vive, Champ social éditions, Nîmes, 2024.


Ce colloque aura lieu vendredi 11 octobre 2024 à l’IUT d’Evreux

Précisions et affiche à venir

Revenir à L’ACF-Normandie » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».