Accueil > ANTENNE CLINIQUE > Introduction à la psychanalyse : Freud et Lacan > Introduction à la psychanalyse : Freud et Lacan – Le transfert selon Freud et (...)

Recherche

Par activités


Publié le mardi 21 août 2018

Antenne clinique – Session 2018-19

Introduction à la psychanalyse : Freud et Lacan – Le transfert selon Freud et selon Lacan

Les mercredis 3 oct., 17 oct., 7 nov., 21 nov. et 5 déc. 2018 – Rouen

- A qui s’adresse ce séminaire ?
Il s’agit d’un séminaire d’introduction à l’enseignement de Lacan, mis en place lors de l’année universitaire 2008-2009. Il vise comme public essentiellement les internes en psychiatrie et les étudiants en psychologie mais il est également ouvert aux autres étudiants en Sciences humaines ainsi qu’aux personnes qui s’inscrivent pour la première ou seconde fois aux sessions de l’Antenne clinique de Rouen.

- Argument
Le transfert est un terme de la psychanalyse utilisé par Freud et passé dans le discours courant. Cette année, le séminaire d’introduction à la lecture de Lacan visera l’élucidation conceptuelle du transfert en psychanalyse.
L’usage reçu de la notion de transfert se réfère aux phénomènes relatifs aux relations du patient et de l’analyste. Pour Freud le transfert fut d’abord une surprise, puis un obstacle, avant qu’il le transformât en outil fondamental de la pratique analytique.
Lacan, au début de son enseignement, a critiqué la dimension imaginaire dans laquelle se déployaient les cures analytiques, alors même que le langage et la parole, au principe de toute cure, inscrivent le transfert dans un registre symbolique.
Par la suite, Lacan a affirmé que l’on aime celui qui sait ; l’amour s’adresse au savoir, et l’adresse au savoir supposé est universelle. Alors qu’elle est la spécificité du transfert dans la psychanalyse ?
Lacan formule que le sujet supposé savoir est le pivot de l’expérience psychanalytique car le sujet du savoir supposé n’est ni l’analyste ni l’analysant mais c’est l’inconscient de l’analysant, son insu. Il revient à l’analyste de supporter cet insu dans le dispositif analytique, sans faire obstacle au développement de transfert. Ainsi, la dissymétrie radicale de l’expérience entre l’analysant et l’analyste rend inadéquate la notion de contre-transfert.
Mais, ayant évoqué l’imaginaire et le symbolique du ternaire lacanien, quel est le réel du transfert ?
Aujourd’hui le marché des psychothérapies est friand de multiples techniques de suggestion et de maîtrise, techniques que Freud a mises en question dès la fin du XIXe siècle.
Le séminaire prendra appui sur des cas cliniques.


Ce séminaire se déroulera les mercredis 3 octobre, 17 octobre, 7 novembre, 21 novembre et 5 décembre 2018, de 20 h à 21h30.

Maison de l’Université, place Emile Blondel à Mont-Saint-Aignan.
Consulter le plan d’accès.

Responsables : José Luis Garcia Castellano (coordinateur de l’Antenne clinique de Rouen), Jean-Louis Woerlé et Valérie Pera-Guillot (pour les internes).

Ce séminaire est gratuit. Il est ouvert à tous, sur inscription.

Pour s’inscrire, il est nécessaire de télécharger le bulletin d’inscription :
- Remplir la page 1 ;
- En bas de la page 2, cocher « Option 1 : Le transfert selon Freud et selon Lacan : sur inscription, ouvert à tous et gratuit » ;
- Scanner ou photographier les deux pages du bulletin d’inscription et les envoyer par mail à Jean-Louis Woerlé, responsable du séminaire ;
–Si un envoi par mail n’est pas possible, envoyer le bulletin sous enveloppe cachetée au secrétariat de l’Antenne clinique (Antenne clinique de Rouen –
20, rue Victor Morin – 76130 Mont Saint Aignan).

Contacter Jean-Louis Woerlé


Télécharger l’affiche de l’option 1 :


Télécharger la présentation de l’option 1 :