Arts-Connexion - Théâtre et psychanalyse - 2017-18

La pensée, d’Olivier Werner

Dimanche 19 novembre 2017 - Rouen

Lundi 4 septembre 2017, par MB // Lire, Ecouter, Voir


Le séminaire Arts-connexion ,


et le Centre Dramatique National de Normandie - Rouen,


dans le cadre du Festival Art et déchirure,


présentent :

La pensée

d’Olivier Werner

d’après la nouvelle de Leonid Andreïev


Le docteur Kerjentsev a tué son meilleur ami. Il est interné dans un hôpital psychiatrique. Depuis sa chambre, il s’adresse aux experts médicaux chargés d’observer son état mental et statuer sur son sort : asile ou prison à vie. Etant lui-même médecin, Kerjentsev étudie méticuleusement le fonctionnement de sa propre pensée et tente d’expliquer pourquoi et comment il a commis cet acte. L’acteur, Olivier Werner, dans une passionnante introspection, fait émerger, avec force et finesse, la folie de son personnage à mesure que sa pensée se déroule...

Francesca Biagi-Chai, psychanalyste et psychiatre des hôpitaux, auteure de Le cas Landru à la lumière de la psychanalyse, Editions Imago, viendra converser avec Olivier Werner.

Lydie Lemercier–Gemptel, Claire Pigeon et Christelle Pollefoort.

Dimanche 19 novembre 2017, 16 h

Théâtre des Deux Rives
48 rue Louis Ricard
76000 Rouen

Consulter le plan d’accès »

Vous pouvez réserver vos places au CDN au 02 35 70 22 82.

Entrée : 14 euros
Tarif réduit : 9 euros
Le tarif réduit est accessible aux personnes qui réservent pour les soirées Arts-Connexion, aux abonnés du CDN pour la saison en cours, enfants, étudiants, retraités, demandeurs d’emploi, groupes de 10 personnes). Pour bénéficier du tarif réduit, précisez que vous venez en lien avec Arts-connexion ou l’ACF-Normandie.

On peut aussi assister à la pièce (hors soirée Arts-connexion) le samedi 18 novembre à 16 h.

Contacts :




En mars, le séminaire Arts-connexion et le CDN vous proposeront de découvrir L’éveil du printemps, mis en scène par Armel Roussel d’après Franck Wedekind.

Revenir à L’ACF-Normandie » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».