Séminaire de lecture freudienne – Cherbourg

Actualités du traumatisme, de Freud à Lacan

Les vendredis 9 décembre 2016, 27 janvier, 17 mars, 2 juin 2017

Jeudi 1er décembre 2016, par BB // Rencontres d’hier


Séminaire de lecture freudienne

Actualités du traumatisme,

de Freud à Lacan

Quand un sujet vient s’adresser à un psychanalyste c’est souvent parce qu’il fait l’hypothèse qu’un traumatisme, à retrouver, est à l’origine de ses symptômes.

Freud a établi sa première théorie des névroses à partir du traumatisme, traumatisme sexuel vécu dans la petite enfance, la névrose se développant dans l’après-coup du trauma. Freud considère alors qu’une scène de séduction est constitutive du noyau traumatique refoulé, cause du symptôme.

En 1897, il renonce à sa « neurotica » comme il l’annonce dans une lettre à Fliess. Il va alors construire une nouvelle théorie des névroses en s’appuyant sur le fantasme. Cette découverte de Freud est fondamentale pour la psychanalyse : la parole du sujet ne rend pas compte de la réalité objective mais de la réalité psychique.

Mais il ne renonce pas pour autant à la question du traumatisme. Il y revient dans un texte fondamental de la théorie freudienne en 1920 : « au-delà du principe de plaisir », texte dans lequel il développera une nouvelle théorie des pulsions : pulsion de vie – pulsion de mort.

Entre temps, il aura été confronté aux effets dévastateurs de la première Guerre Mondiale et à l’afflux de ce qu’il nommera les névroses traumatiques. Le traumatisme c’est ce bref moment où le sujet voit sa mort, cette fraction de seconde où il est pétrifié. Le traumatisme c’est cet événement qui fait effraction dans la vie psychique du sujet, qui vient déchirer le voile du fantasme, c’est cet événement qui ne peut se connecter aux autres éléments de la chaîne signifiante et qui laisse le sujet dans l’effroi.

L’actualité de notre pays, avec l’attentat de Charlie Hebdo, les attentats de Paris le 13 novembre 2015, l’attentat de la promenade des anglais à Nice le 14 juillet de cette année, mais aussi la question des conditions d’accueil des réfugiés de guerres plus lointaines, adultes et enfants, remet le traumatisme au centre de notre clinique. C’est l’étude du traumatisme et de ses répercussions dans le psychisme humain que nous étudierons cette année dans notre séminaire et qui nous servira à la préparation d’une journée d’étude que nous organiserons le 13 octobre 2017 à La Glacerie au Théâtre des Miroirs.

- Vendredi 9 décembre 2016
Hervé Desprez interviendra pour introduire le thème de l’année : « Actualité du traumatisme ».
- Vendredi 27 janvier
- Vendredi 17 mars
- Vendredi 2 juin

Ce séminaire est organisé par Dominique Delage, Hervé Desprez, Jean-Marie Fossey et Gilles Morel. Hervé Desprez et Gilles Morel sont membres de l’ACF-Normandie.

Il aura lieu à 21 heures les vendredis 9 décembre 2016, 27 janvier, 17 mars et 2 juin 2017.

Centre Hospitalier Les Genêts, Pavillon d’accueil, Avenue de la Banque à Genêts, 50470 La Glacerie — Cherbourg.

Consulter le plan d’accès ».

Renseignements :
Dominique Delage : 02 33 78 97 07
Hervé Desprez : 02 33 95 26 85
Jean-Marie Fossey : 02 33 44 65 70
Maryse Lecardonnel : 02 33 93 18 19
Gilles Morel : 06 72 77 38 95

Télécharger l’affiche :

Revenir à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».