ACF-Normandie 2015-16

La passe dans l’Ecole Une – Témoignage de Débora Rabinovich, Analyste de l’Ecole

Vendredi 5 février 2016 – Rouen

Mardi 26 janvier 2016, par BB // ACF 2015-16 : les archives


L’illustration est un objet fractal :
« Paysage newtonien »
de Jos Leys

La passe dans l’École Une

La psychanalyse est une pratique vivante, qui change comme changent la subjectivité contemporaine et les coordonnées de notre civilisation. Notre communauté d’Ecole d’orientation lacanienne est polarisée par l’effort de rester au plus près de l’expérience pour la « bien dire ». La passe, ce dispositif inventé par Lacan en 1967 pour éclairer et vérifier le passage à l’analyste dans l’expérience, a bien sûr changé, elle aussi – elle est ce qui fait notre actualité brulante, elle s’est resserrée ces dernières années sur la « clinique du parlêtre » et la « force inventive de la singularité du symptôme1 ». La prise de parole d’un Analyste de l’Ecole, nommé à l’issu du dispositif de la passe, fait évènement parce que celui-ci est invité, pour notre plus grande satisfaction, à démontrer son savoir-faire avec la jouissance opaque du symptôme et son savoir le « bien dire », quand il met en ordre son expérience, quand il l’interprète à notre bénéfice2 ! C’est à un tel évènement que nous vous convions avec le témoignage de notre collègue venue de Buenos Aires, Débora Rabinovich, nommée AE en 2014 par la commission de la passe de l’ECF. Débora Rabinovich est membre de l’EOL et de l’ECF.

Elle viendra témoigner de sa passe sous le titre : « Le labyrinthe de mon désir de savoir ».

Notes :
1 Christiane Alberti, « Ce que peuvent les corps parlants », Hebdo-Blog n° 57.
2 Jacques-Alain Miller, « L’inconscient et le corps parlant », Scilicet p. 31.

Vendredi 5 février 2016 à 21 h 15.

Participation aux frais : 5 €

Maison de la psychanalyse en Normandie,
48 rue l’Abbé de l’Epée, à Rouen (76).
Consulter le plan d’accès ».

Télécharger l’affiche :

Revenir à Séminaires et enseignements » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».