Séminaire ACF 2015-16

Autisme, psychose infantile, comment s’y repérer avec la psychanalyse ?

Les lundis 25 janvier, 21 mars, 9 mai, 20 juin 2016 – Evreux

Dimanche 17 janvier 2016, par BB // ACF 2015-16 : les archives


Les enseignements d’Evreux

Autisme, psychose infantile,

comment s’y repérer avec la psychanalyse ?

Nous reprenons cette année nos séances de travail autour de cette question qui fait titre. Quatre soirées sont prévues en janvier, mars, mai et juin 2016.
Ces soirées sont organisées par Patrick Petel et Marie-Thérèse Rol, membres de l’ACF-Normandie.

- lundi 25 janvier 2016 : Deux cures d’enfant seront évoquées. Lydie Lemercier-Gemptel, sous le titre D’un certain usage des stéréotypies, présentera la cure de Jean, 7 ans, accueilli en hôpital de jour, enfant autiste gémissant qui refuse tout franchissement de seuil, les mains agitées devant les yeux avec d’étranges mouvements de ciseaux des doigts. Comment accueillir ce qui ne cesse pas, ces gestes « inappropriés » selon le PEP-3 (Profil Psycho-éducatif), pour de ce message en souffrance désormais adressé faire un certain usage, pour de cette « pure décharge motrice » faire un acte...
Marie-Thérèse Rol évoquera la cure d’un enfant plutôt psychotique qu’autiste, au creux même des différences cliniques que nous tentons d’interroger. 
Laurence Morel, membre de L’ACF-Normandie, viendra nous aider à interroger les travaux de nos deux collègues.

- Lundi 9 mai 2016 : Annie Joudou et Karine Fleury, psychologues au CMPP Victor Hugo, interviendront sous le titre Consentir à l’Autre ou se faire être. Un suivi thérapeutique au « groupe Contes » d’une enfant troublée par le spectre de l’autisme : « Dans cette présentation nous tenterons de montrer la trajectoire d’une enfant durant sa participation sur deux années au « groupe Contes » du CMPP Victor Hugo. Quelles spécificités se dégagent de ce type d’atelier thérapeutique basé sur les contes et sur le groupe, avec l’apport de la psychanalyse ? Comment celles-ci entrent en résonance avec les symptômes d’allure autistique de cette enfant ? Nous tenterons de dégager ce qui a pu pour elle constituer des appuis, et de voir les effets en retour à l’extérieur dans sa famille, à l’école. Enfin nous avons souhaité faire apparaître dans ce travail le cheminement de nos questionnements théoriques autour de l’approche psychanalytique des troubles autistiques, au fil du temps de cette observation et des soirées qui se déroulaient alors en nos murs. »
Marie-Claude Sureau, psychanalyste, membre de l’ECF, viendra nous aider à interroger leurs travaux.

- Lundi 20 juin 2016 : David Coto dépliera la cure d’un enfant reçu en institution. Il nous propose l’argument suivant : « Comment un sujet peut-il faire tenir son corps et se déplacer dans le monde sans le secours de l’image prélevée au miroir ? C’est la question à laquelle nous introduit Noa, adolescent que je reçois dans le cadre d’un IME. Je tenterai de rendre compte du travail dans lequel nous sommes engagés depuis deux ans pour qu’il puisse se constituer une image qui tienne. Ce travail est sous-tendu par l’élaboration de solutions singulières qui nécessitent un consentement institutionnel. »
Marie-Hélène Doguet, psychanalyste, membre de l’ECF, interviendra sous le titre Retour sur le cas Marie-Françoise de Rosine Lefort  : « Je propose de faire un retour sur ce cas rédigé près de 30 ans après la rencontre de Rosine avec Marie-Françoise dans Naissance de l’Autre. C’est l’occasion de saluer le travail de pionnier des Lefort et de le croiser avec la clinique contemporaine des enfants autistes telle que Eric Laurent en a dégagé les principes dans La bataille de l’autisme. »

Ce séminaire aura lieu de 18h30 à 20h, les lundi 25 janvier, 21 mars, 9 mai, 20 juin 2016

au CMPP Victor Hugo, 1 rue Dulong, Evreux (27)
Consulter le plan d’accès »

Renseignements :
Patrick Petel


Marie-Thérèse Rol

Revenir à Séminaires et enseignements » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».