Antenne clinique – Session 2014-15

Séminaire théorique : L’enfant et la femme – Fantasmes et symptômes contemporains

Vendredi 22 août 2014, par BB // Session 2014-15


Freud, avec le petit Hans, nous a donné le compte-rendu de la première cure psychanalytique avec un enfant. Lacan a consacré une partie de son séminaire sur La relation d’objet à une nouvelle lecture du cas freudien. Ce fût le moment pour Lacan de critiquer l’orientation dominante de la psychanalyse des années 1950 sur la notion même d’objet.
Pour Freud l’objet est saisi par la voie d’une recherche de l’objet perdu. Et Lacan avançant le manque d’objet radical pour le sujet du langage et de la parole interroge la place de l’enfant et pour la femme et pour la mère.

Freud, en questionnant la sexualité féminine, a souligné la relation primordiale à la mère, les motions phalliques et la castration comme déterminations premières. L’envie du pénis est le pivot des alternatives du développement de la sexualité féminine et le roc de la fin d’analyse.
Lacan prenant distance de la norme-mâle oriente la sexuation de la femme comme pas-toute liée à la jouissance phallique.

Dans sa Note sur l’enfant, Lacan indiquait que le symptôme de l’enfant se trouve en place de répondre à ce qu’il y a de symptomatique dans la structure familiale et posait une alternative : soit le symptôme peut représenter la vérité du couple parental, soit le symptôme ressortit à la subjectivité de la mère comme corrélatif d’un fantasme.
Pour Jacques-Alain Miller l’enfant rend présent une divergence dans le désir du sujet féminin entre la femme et la mère. L’identification de l’enfant à l’objet imaginaire du désir féminin ne saturerait pas le manque dont se supporte le désir.
L’orientation lacanienne pour la pratique psy d’aujourd’hui se situe dans un monde bouleversé par le discours de la science, ses applications techniques et l’escalade du profit capitaliste. Au XXIème siècle, où le bioengineering rendrait tout possible, l’enfantement, la parentalité et la filiation sont subvertis. C’est avec le dernier enseignement de Lacan qui donne une place centrale à la jouissance que nous faisons le pari de savoir y faire avec les symptômes inconnus de demain.

Revenir à la Session 2014-15 » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».