Séminaire interne ACF 2012-13 – Rouen

Séminaire interne : Ce que nous enseignent les AE

Les samedis 22 sept., 24 nov. 2012, 19 janv., 6 avr. et 25 mai 2013

Dimanche 2 septembre 2012, par BB // ACF 2012-13 : les archives


Nous proposons aux membres de l’ACF-Normandie et à quelques collègues invités de reprendre un séminaire interne sous le titre « Ce que nous enseignent les AE ».

A chaque séance, des membres de l’ECF qui sont également membres de l’ACF-Normandie, prendront appui sur des textes d’un ou deux Analystes de l’Ecole (AE), textes qui sont publiés et accessibles à tous, pour en extraire des points qui leur ont apporté un éclairage nouveau concernant la théorie analytique, la pratique, l’orientation des cures, le lien à l’Ecole.
Ce séminaire est un espace de conversation. Les textes étudiés seront transmis à l’avance de façon à ce que chacun puisse participer.

Ce séminaire interne est réservé aux membres de l’ACF-Normandie.

Il aura lieu de 15h à 16h30 les samedis 22 septembre 2012, 24 novembre 2012, 19 janvier 2013, 6 avril 2013 et  25 mai 2013 8 juin 2013.

Sociétés savantes, 190 rue Beauvoisine – Rouen.
Consulter le plan d’accès.

Nous demandons aux membres de l’ACF qui souhaitent participer à ce séminaire de s’inscrire auprès de Valérie Pera Guillot.

Hélène Bonnaud interviendra le  25 mai 2013 8 juin 2013. Cette conférence est ouverte à tous, sans inscription préalable.

Une participation de 20 euros est demandée pour l’année. Elle donne également accès à tous les séminaires organisés par l’ACF-Normandie pour l’année 2012-13.

- Séance de travail du samedi 24 novembre 2012
Marie Claude Sureau travaillera sur les questions de l’aliénation-séparation dans les témoignages de passe. Elle s’appuiera sur les témoignages de Patricia Bosquin Caroz et Romulo Ferreira Da Silva. La question de départ est l’aliénation dans l’Autre au début de la cure et le programme d’une vie qui se profile. Comment une séparation peut advenir avec cet Autre au fil de la cure, traversée du fantasme et restes de jouissance.
Valérie Pera Guillot a retenu la passe d’Angelina Harari. Deux points seront plus spécialement étudiés : d’une part le devenir du transfert dans la cure et à la fin de celle-ci, d’autre part le cheminement d’une femme en analyse qui la conduit jusqu’à ce point où elle consent à sa façon singulière de vivre sa féminité.

Télécharger l’affiche :

Revenir à Séminaires et enseignements » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».

Répondre à cet article