LETTERiNA

N° 58 — Corpus

Octobre 2011

Jeudi 22 septembre 2011, par BB // LETTERiNA


Illustration :
« Nu féminin »
Plombagine, térébenthine, mine de plomb sur vélin d’Arches de Denis Godefroy.

« Nous ne savons pas ce que c’est que d’être vivant sinon seulement ceci, qu’un corps cela se jouit* »

Que ce soit dans la névrose, la psychose ou l’autisme, Corpus témoigne de ce que la question du corps et du rapport que chacun entretient avec lui est abordée par la psychanalyse lacanienne d’une façon radicalement autre.

SOMMAIRE

- Liminaire, Pascale Vallois

Ce qui affecte les corps

- « Les psychotiques, l’amour et la vie », Augustin Ménard
- « Quand Freud rencontre le corps de l’hystérique », Valérie Pera-Guillot
- « L’avenir de l’hystérie », Marie-Hélène Doguet-Dziomba
- « Le corps de l’enfant – Sexualité infantile et pulsion », Francine Giorno
- « L’inconscient et le corps dans le dernier enseignement de Lacan »,
Éric Guillot

Le corps dans la clinique de l’autisme et de la psychose

- « Tombé devant le miroir », Lydie Lemercier-Gemptel
- « Malo : le wagon humain », Valérie Letellier
- « « Le corps, c’est compliqué ! » », Marie-Pierre Plantaz
- « Se débrouiller avec le corps », Sophie Carré-Gosse
- « L’Autre méchant d’un survivant », Marie-Claude Sureau

* Jacques Lacan, Le Séminaire, Livre XX, Encore, Paris, Seuil, 1975, p. 26.

Revenir à Liste des LETTERiNA ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».