LETTERiNA

N° 55-56 — Exils…

Vendredi 15 octobre 2010, par BB // LETTERiNA


Illustration : « Barbelé », toile d’Arnaud Lemonier.

« Exil, il ne saurait y avoir de meilleur terme pour exprimer le non-rapport »

Jacques Lacan, Le Séminaire, Livre XXIII, Le sinthome, Le seuil, 2005, p. 70.

SOMMAIRE

- Liminaire, Pascale Vallois
- « Extimité », Jacques-Alain Miller

« Exils, asiles : qu’en est-il du parlêtre ? »
Colloque de l’ACF-Normandie, le 16 janvier 2010, Louviers

Autour du colloque

- « Comment se réinsérer dans une société qui n’existe plus ? »,
Peggy Boucher
- « L’accompagnement des personnes dites « SDF » : soutenir le sujet »,
Françoise Maillard
- « Il y a autant d’exilés que de grains de sable sur une plage »,
Nadine Michel

Le colloque de Louviers

- « Colloque de Louviers 2010 – Échos », Nadine Michel
- « Une subversion capitale ou des raisons de déchariter »,
Délia Steinmann
- « L’Enveloppe de l’étranger », Mourad Mansouri
- « La voie(x) du parlêtre », Marie-Hélène Doguet-Dziomba
- « La fonction de la toxicomanie et de l’alcoolisme », Jean-Marc Josson
- « L’ombre de l’exil dans l’adoption », Laurence Morel
- « L’habit fait-il le moine ? », Marie Izard-Delahaye
- « Marie-Hélène, emmène-moi à Navarre », Marie-Hélène Pottier

Semblants et sinthome

- « Une clinique du singulier », Marie-Hélène Roch
- « Ce qu’il faut de semblants pour faire tenir un monde humain »,
Marie-Claude Sureau
- « Semblant, vrai et réel », Jean-Louis Woerlé*

Lecture

- « « L’intranquille » ; l’innommable et le sinthome », Valérie Pera-Guillot

* Une très malheureuse erreur s’est glissée à la fin de l’article de Jean-Louis Woerlé. Il faut lire : « [...] la lettre étant réelle et bordant le signifiant qui est semblant. », (et non pas réel, ce qui n’est pas du tout la même chose).
Un Erratum est joint à ce numéro de LETTERiNA.

Revenir à Liste des LETTERiNA ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».