Accueil > ACF-NORMANDIE > Calligraphies

Recherche

Par activités


Publié le dimanche 1er novembre 2020

L’Edito de la déléguée régionale de l’ACF-Normandie

Calligraphies

Novembre 2020

« Votre vieille garde-robe c’est ce qui est à la nouvelle mode cet automne » titre le New York Times d’aujourd’hui. Ah, l’après-pandémie s’éloigne vers l’été mais le nouveau commence déjà. Et c’est de ne pas tout changer, ou bien de garder ou poursuivre un projet ancien.
Ce titre me frappe assez pour qu’il soit mon incipit car il rompt mes réflexions sur notre usage actuel des objets. Les rues commerçantes permettent des circulations à distance les uns des autres, dans chaque boutique ou chez chaque artisan les nouveaux flacons de désinfectant nous font signe, mais les objets qui attiraient mes yeux et mes mains sont étiquetés « Ne pas toucher » ! Oui, notre consommation de ces objets marque pour tant de responsables politiques notre « avancée » ou nos « progrès » de civilisation et ces objets ne sont plus aussi tendus vers nous.

Voilà que nos discussions de tous les jours parlent de moins, de mieux.
Bon, pas encore de retour au singulier de la production par un artisan. Mais ?

Alors nos objets d’étude ?

L’après midi au Havre « Actualité de la causalité psychique - Que devient la folie dans nos pratiques ? » continue de se préparer. Vous trouverez sur le site l’argument. Le titre questionne le mode actuel d’appréhension de la folie, dont il faut bien constater la disparition comme terme dans les textes ou les discussions sur le sujet ou encore l’a priori qui stigmatise ce terme s’il est employé dans un cas concret. Nous y parlerons des lieux créés et des pratiques qui en ont découlé et de ce que cela devient dans ce monde de la consommation qui nous fait société.

Le séminaire interne reprendra ses activités en Décembre, le samedi 5 précisément pour la première séance. Comme l’an passé la formule : une lecture d’un texte d’orientation de Jacques-Alain Miller servira pour la mise en question de témoignages de passe, cette procédure créée par Jacques Lacan, qui permet à celui qui est nommé Analyste de l’Ecole, AE en abrégé, de dire, de témoigner du point vif de là où il en est dans le chemin de parole de l’analyse, pour lui.

JPEG Les activités d’étude se poursuivent avec le séminaire Janus, Schmilblick, un lieu pour parler des pratiques et le Alpha plus Bêta : un lieu pour parler de la théorie.



Mais d’autres activités peinent à trouver leur place à nouveau dans nos agendas. Les restrictions de circulation et de réunion ne permettent plus de programmer nos rencontres selon un format routinier.
Nous allons devoir appliquer la formule du poète : « Si l’aventure vous fait peur, essayez la routine, elle est mortelle ! ». Mais à l’envers bien sûr.

Catherine Grosbois, Déléguée régionale de l’ACF en Normandie.

Revenir à L’ACF-Normandie » ou à l’Accueil du site ».
Accéder à l’Agenda ».