Recherche

Par activités


Publié le dimanche 11 octobre 2020

50es Journées de l’ECF - 14 et 15 nov. 2020

Attentat sexuel

En visioconférence - 14 et 15 novembre 2020

Les 50es Journées de l’Ecole de la Cause freudienne se tiendront les 14 et 15 novembre en visioconférence.

ATTENTAT SEXUEL



Elles sont placées sous la direction de Laurent Dupont, Eric Zuliani, Angèle Terrier et Caroline Leduc.


Pour ses 50es Journées d’étude, l’ECF propose d’explorer le thème intemporel et aujourd’hui brûlant de « l’attentat sexuel », d’en serrer les enjeux propres à notre époque et d’en lire les symptômes inédits.

Les exposés cliniques et théoriques du samedi dans des salles multiples, et les plénières du dimanche, centrées sur les questions éthiques, épistémiques et politiques, visent à orienter le travail avec les sujets rencontrés.

Ces Journées s’adressent aux psychanalystes, psychologues, psychiatres, aux praticiens de la santé mentale et du champ médico-social, et à tous ceux confrontés aux abords de la question.


Pour lire les arguments des 4 co-directeurs »

Le blog des journées ATTENTAT SEXUEL »

Pour vous inscrire à la newsletter DESaCORPS »


MODALITÉS D’INSCRIPTION


ATTENTION  : les inscriptions au titre de la formation permanente et de la formation médicale continue se font par écrit en joignant le bulletin d’inscription téléchargeable ici.

Pour les autres types d’inscription :

TARIFS
- à titre individuel : 130 €
- demandeur d’emploi : 80 €
- étudiant (moins de 26 ans) : 50 €

Pour s’inscrire »

Du fait du dispositif de visioconférence, aucun autre mode de paiement que la carte bancaire ne peut être accepté.

Peu près l’inscription en ligne, vous recevrez un tutoriel détaillant tous les aspects de la procédure concernant la visioconférence. Par la suite, un mail sera envoyé à chacun des inscrits afin de choisir l’atelier de travail lors des simultanées du samedi. Le lien de visioconférence sera adressé aux inscrits la veille et 1h avant le début des travaux.


Revenir à l’Accueil du site ».
Accéder directement à l’Agenda ».